Ceci prouve que ma variante l'homme sur la lune fonctionne

C’est quoi un schéma départemental d’accueil et d’habitat des gens du voyage?

Il y a quelques années, des gens du voyage s’étaient installés près du lycée Lachenal à Argonay.
Il y a quelques années, des gens du voyage s’étaient installés près du lycée Lachenal à Argonay.

Avec les ajustements réalisés pour cette communauté, le Grand Annecy va entrer dans les clous du schéma départemental d’accueil et d’habitat pour les gens du voyage.

Qu’appelle-t-on les «gens du voyage»  ?

C’est dans les années 70 qu’apparaît ce terme pour désigner, selon une dénomination administrative, une « population hétérogène sans domicile ni résidence fixe, qui réside traditionnellement en résidence mobile, circulant en France ou exerçant des activités ambulantes ».

En France, on les comptabilise à 400 000, avec des origines et des parcours migratoires divers. Les travailleurs saisonniers n’en font pas partie.

Toutefois, parmi cette communauté, il existe des aspirations à une sédentarisation.

Pourquoi faut-il un schéma départemental ?

Cela résulte de la loi du 5 juillet 2000 qui rend obligatoire, pour chaque département, la mise en place de ce schéma, révisable tous les 6 ans.

Ce schéma décline un certain nombre d’actions à mettre en place telles que la scolarisation, l’accès aux soins ou encore l’insertion professionnelle.

Qu’en est-il pour celui de la Haute-Savoie ?

Ce schéma a été conjointement approuvé par le préfet haut-savoyard et le président du Département le 28 août 2019 pour la période 2019-2025.

Parmi les objectifs fixés en Haute-Savoie, il y a la sédentarisation de 150 familles par le biais de terrains familiaux locatifs ou d’habitats adaptés, la création d’aires d’accueil et d’aires de grand passage, notamment une sur l’agglomération annécienne.