Nathan Paulin se lance dans un nouveau défi et record au Mont-Saint-Michel

Nathan Paulin s’est lancé le défi du Mont-Saint-Michel. Pour un nouveau record du monde.
Nathan Paulin s’est lancé le défi du Mont-Saint-Michel. Pour un nouveau record du monde. - Image d’archive Le Messager

Le Haut-Savoyard de 28 ans, qui réside au Reposoir est un des grands spécialistes de la highline. Ses exploits : « entre la tour Eiffel et le Trocadéro dans le cadre du Téléthon (2017), au cirque de Navacelles, en 2017 également (1662 m, son plus long périple dans les airs à ce jour), entre deux gratte-ciel à Moscou (2019)… Lors du dernier Téléthon (diffusé les 4 et 5 décembre derniers), il a accompagné Jonas Touati, jeune homme atteint d’une myopathie des ceintures, sur une sangle large de deux centimètres et demi-perchée à l’aiguille du Midi, à plus de 3 800 m d’altitude », explique-t-on dans Le Messager, ont fait sa renommée dans le monde entier.

Le record du monde de la plus longue traversée

À partir de ce mardi 24 mai 2022 et pour trois jours, le sportif s’est lancé le défi, avec un record du monde (il en détient déjà une dizaine) à la clé, de rejoindre le Mont-Saint-Michel sur une sangle de 2,2 kilomètres de long, à partir d’une grue de 114 m de haut installée près du barrage de Couesnon, et tendue dans la baie accrochée au plus haut point du mont.

Un rêve pour cet équilibriste du vide. Toujours à recherche de sensations fortes, de défis humains. Lui qui montait pour la première fois en 2011 sur une slackline et qui avait été déçu. « « Je suis vite tombé, le côté adrénaline ne m’a pas plu », se remémore le jeune homme de 26 ans », expliquent nos confrères de Le Messager.

La discipline deviendra sienne, pas seulement sur le plan sportif, mais aussi en quête de sens, pour des préoccupations humanitaires et pour la protection de l’environnement.