Vallée de l’Arve : enterré, le projet du Funiflaine a « une vraie raison d’être » selon Martial Saddier

La fin d’un serpent de mer de trois décennies, dont les premiers plans avaient été dévoilés en 2021.
La fin d’un serpent de mer de trois décennies, dont les premiers plans avaient été dévoilés en 2021. - DR

Il y a encore un an, les principaux acteurs impliqués dans le projet d’ascenseur valléen Funiflaine affichaient une confiance à toute épreuve. Au point que c’est en grande pompe qu’avait été signé le contrat de concession, reliant le Syndicat Mixte au consortium Compagnie des Alpes/POMA/Autoroutes et Tunnel du Mont-Blanc, le 11 juin 2021 et ce, pour une exploitation de 25 ans. Mais quasiment un an plus tard, le mardi 17 mai dernier, c’est à contrecœur que les membres du Syndicat Mixte du Funiflaine ont voté à l’unanimité pour l’arrêt, en l’état actuel, du projet Funiflaine.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Pour accéder à tous nos articles en illimité,
abonnez-vous dès 1,20€/semaine.
J'en profite