Cruseilles : Thierry Dufrenoy, cycliste de l’impossible

C'est dans l'atelier de Pierre Deconche à Cruseilles que le vélo de Thierry a été transformé pour
C'est dans l'atelier de Pierre Deconche à Cruseilles que le vélo de Thierry a été transformé pour

Licencié dans un club cycliste dès son plus jeune âge et durant une quinzaine d’années, ce « rouleur » comme il se définit, a toujours eu une passion pour les deux et quatre roues. Fan de Bernard Hinault, en 2007, il prend le pari un peu fou lancé par ses copains : aller chercher un magnum de champagne à Reims (région où il est né) avec une remorque accrochée au vélo et le ramener à Cruseilles afin de trinquer !

1200 km en autonomie totale

Il se rend alors chez son ami, le « Docteur Pierre Deconche », pour faire modifier son vélo, en collant les rayons notamment et en changeant le pédalier et le braquet. Le voici équipé pour parcourir un périple de 1200 kilomètres, en autonomie totale. Le retour auprès de ses copains, médusés d’un tel exploit, sera bien fêté. Cette escapade lui donne des idées et il va alors parcourir la France avec cet attelage si particulier. Parallèlement, il collectionne les vélos de grande marque : Gitane, Peugeot ou Aquilon.

Les voitures et scooter, sa seconde passion

Cet homme, très méticuleux et bricoleur, se découvre également une autre passion, celle de collectionneur de voitures et scooter anciens. En 2014, il achète une Peugeot 404, la voiture qui a marqué son enfance et qui lui rappelle tant de bons souvenirs. Progressivement, son parc va s’agrandir et aujourd’hui, il possède 8 voitures, stockées un peu partout.

Thierry s’occupe lui-même de la restauration de ces véhicules, hormis la peinture. La Frégate Amiral de 1955 et la Coccinelle Cabriolet sont, avec la 404 Peugeot, ses pièces préférées. Et Thierry a également flashé sur les 2 roues, les scooters Lambretta, une marque italienne vieille de 70 ans et qui fait toujours rêver des millions de motocyclistes.

Tous ces bijoux sont bien sûr en parfait état de marche et bichonnés chaque jour. Et, pour rien au monde, il ne voudrait se séparer de ses pièces de collection.

Il fait partie d’un club savoyard de collectionneurs

En 1972, une poignée de collectionneurs savoyards de voitures anciennes a créé le club la Manivelle à Chambéry, aujourd’hui composé d’environ 150 membres. Sorties régulières et expositions font partie du programme copieux. Thierry, en tant que collectionneur, en fait partie, et essaie de faire partager sa passion auprès des plus jeunes en leur expliquant la mécanique de ces véhicules d’exception.

https ://la-manivelle.jimdo.com/