Nâves: une pause spirituelle au cœur de la montagne

Nâves: une pause spirituelle au cœur de la montagne

Les Foyers de Charité voient le jour dans les années trente. Originaire de la Drôme, Marthe Robin porte le projet avec un prêtre lyonnais. Elle est paysanne et atteinte d’une maladie incurable. Néanmoins, sa foi est infaillible. Marthe manifeste le besoin de créer des centres spirituels où les laïcs pourront se ressourcer 5 jours dans le silence. L’initiative est novatrice et ouverte aux personnes ne faisant pas partie d’une institution religieuse. Le Foyer de la Léchère est le second à être ouvert après celui de Châteauneuf-de-Galaure par le père Béton, figure savoyarde. Proche des thermes, il accueille aussi les curistes à l’occasion de conférences. Au fil du temps, l’environnement du Foyer change (création de la voie rapide, expansion des usines). C’est à Grand-Naves que le foyer retrouvera un nouveau souffle, dans l’ancien presbytère restauré à cette occasion. Malgré tout, en 2020, le Foyer est contraint de fermer temporairement.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite