Aix-les-Bains : la route du Revard, trait d’union entre la vallée et la station depuis 85 ans

Le lancement des travaux en 1932 de la route du Revard (à droite, le résultat de ces travaux en 1938).
Le lancement des travaux en 1932 de la route du Revard (à droite, le résultat de ces travaux en 1938).

C’est une route symbolique, autant utilisée par les touristes que par les habitants ou bien les cyclistes et promeneurs du dimanche. La route du Revard, qui s’étire entre Aix-les-Bains à 300 mètres d’altitude, et qui grimpe jusqu’au plateau du Revard à 1500 mètres, constitue un axe départemental de près de 20 kilomètres. Même s’il existait déjà des tronçons de la "route du Revard" plus bas dans la vallée (voir ci-dessous), aucune voie de communication routière n’a relié ce sommet depuis Aix jusqu’en 1937.

La construction d’une route nationale

En effet, train à crémaillère puis téléphérique ont jusqu’alors rempli cette mission de transporter des voyageurs jusqu’au plateau. Ils n’ont toutefois pas réussi à s’imposer face à la place de plus en plus forte de la voiture au cours du siècle dernier. C’est ainsi qu’au début des années 1930, la création d’une route entre Aix et le Revard est actée.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite