La Roche-sur-Foron : la police municipale veille à la réglementation de la vente du muguet

Dimanche 1er mai, jour traditionnel de vente de muguet sur la voie publique, la police municipale de La Roche-sur-Foron a effectué plusieurs contrôles.
Dimanche 1er mai, jour traditionnel de vente de muguet sur la voie publique, la police municipale de La Roche-sur-Foron a effectué plusieurs contrôles.

Dimanche 1er mai, dès 8 heures du matin, deux agents de la police municipale de La Roche-sur-Foron, ont patrouillé dans les rues de la cité médiévale, afin de protéger les deux fleuristes locaux de concurrences déloyales.

Une réglementation à respecter

En effet, le 1er mai, la réglementation autorise la vente de brins de muguet sur la voie publique, mais sous certaines conditions et en premier lieu, celle de respecter une distance de cinquante mètres des fleuristes professionnels. « La vente des bouquets doit également se faire nue, sans artifice et l’exposition à la vente doit se faire dans des récipients à même le sol », rappelle Philippe Bolzoni, le responsable de la police municipale.

9 vendeurs contrôlés

« Sur les neuf «points de ventes» au centre-ville de La Roche, nous avons commencé par évacuer un vendeur implanté à dix mètres du premier fleuriste avec des bouquets agrémentés de roses et dans des emballages en cellophane identiques à ceux des fleuristes, le tout sur un étal », rapporte-t-il. Mais avant verbalisation, les personnes en non-conformité ont été invitées à évacuer les lieux où à se mettre en conformité.

Les vendeurs ont obtempéré

La prévention a fonctionné, car sur les neuf personnes contrôlées, « toutes ont obtempéré. » Aux brins de muguet, elles avaient ajouté des roses et les tables étaient dressées d’où l’occupation fixe du domaine public par un étal. Ce qui n’est pas permis.

Les deux fleuristes rochois se disent satisfaits de l’application de la réglementation.