La reine de la nuit Régine est décédée ce 1er mai à l’âge de 92 ans

La chanteuse Régine est décédé à 92 ans
La chanteuse Régine est décédé à 92 ans - Capture YouTube Tanya Turner

La chanteuse, comédienne et femme d’affaires Régine, qui a longtemps régné sur le monde de la nuit avec des discothèques en France et à l’étranger, est morte dimanche 1er mai, à 92 ans. Sa petite-fille, Daphné Rotcajg, l’a annoncé à l’Agence France-Presse.

Elle interprète des chansons écrites spécialement pour elle par de grands auteurs : Les P’tits Papiers, de Serge Gainsbourg (1965), La Grande Zoa, de Frédéric Botton (1966) ou encore Gueule de nuit (1967), écrite par Barbara.

De son vrai nom Régina Zylberberg, Régine est née le 26 décembre 1929 à Anderlecht en Belgique de parents juifs polonais. Après la guerre, son père ouvre un café, La Lumière de Belleville. Elle y fait ses premières armes en servant les clients au comptoir. En 1952, elle tient le bar d’un établissement à la mode, Le Whisky à Gogo, où elle bricole le juke-box pour passer de la musique dansante, retrace Le Monde. Françoise Sagan y installe son QG et décide d’y donner ses interviews. En 1956, Régine se met à son compte et inaugure sa propre boîte de nuit, Chez Régine, rue du Four, au cœur de Saint-Germain-des-Près.

Au début des années 1960, elle ouvre Le New Jimmy’s dans le quartier de Montparnasse. Ainsi naît la « reine de la nuit ». Son empire s’étendra sur vingt-trois boîtes dans le monde entier. C’est en 2003 que Régine dit adieu au monde de la nuit en revendant tous ses établissements.