Ces Gessiens qui préfèrent travailler en France (1/3)

Le temps de trajet est un des arguments qui peut pousser à ne pas vouloir travailler en Suisse.
Le temps de trajet est un des arguments qui peut pousser à ne pas vouloir travailler en Suisse.

En février dernier, l’Insee (Institut national de la statistique et des études économiques) publiait une étude annonçant que 64 % des ménages du Pays de Gex percevaient un revenu étranger. Une majorité de Gessiens a donc choisi de franchir la frontière pour travailler. Cela laisse toutefois un certain nombre d’actifs, côté France, dans le Pays de Gex et alentours. Parmi eux, on retrouve des Gessiens qui ont clairement choisi de ne pas travailler en Suisse. Les raisons peuvent être multiples et relèvent, le plus souvent, de choix de vie. Pour Brenda et Alicia, la situation est là même : elles n’ont jamais travaillé en Suisse, elles travaillent dans le Pays de Gex et en sont très satisfaites !

1

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite