Commissaire Fiona Manenc : « On m’a fait comprendre qu’on m’attendait » à Annemasse

Fiona Manenc, originaire du Val d’Oise, a connu une première carrière dans le secteur bancaire avant de passer les concours de commissaire de police.
Fiona Manenc, originaire du Val d’Oise, a connu une première carrière dans le secteur bancaire avant de passer les concours de commissaire de police.

Dire que les policiers d’Annemasse l’attendaient avec impatience est un euphémisme. L’hôtel de police souffre d’un manque chronique d’agents, tant c’est difficile d’attirer avec la cherté de la vie ici. Et le poste de commissaire cristallise ces difficultés. Déjà, après le départ du commissaire Agniel, il s’est écoulé sept mois avant qu’Amandine Eustachy ne prenne sa suite, en janvier 2021. Les policiers disaient alors ne plus vouloir revivre plusieurs mois sans chef et donc sans cap clair. Mais le départ soudain de la commissaire a depuis laissé de nouveau les agents annemassiens sans patron, pendant plus de huit mois, malgré l’intérim salvateur du commandant Bruno Rongier. Sans patronne devrait-on écrire, puisque c’est donc Fiona Manenc qui a été nommée commissaire.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite