Tourisme : tout savoir sur le programme Espaces valléens

Les intercommunalités ont ainsi décidé de s’orienter vers le slow tourisme, c’est-à-dire un tourisme durable.
Les intercommunalités ont ainsi décidé de s’orienter vers le slow tourisme, c’est-à-dire un tourisme durable. - OTVA

C’est un programme au long cours, puisqu’il est prévu sur six ans et qui s’applique à un territoire délimité. Dans le Chablais, deux intercommunalités ont été sélectionnées : la Communauté de communes pays d’Evian-vallée d’Abondance (CCPEVA) pour la première fois, ainsi que la Communauté de communes du Haut-Chablais (CCHC) pour la seconde fois. Cette dernière y participe avec Habère-Poche, qui partage un domaine skiable avec Bellevaux.

Un objectif de préservation des massifs

L’idée centrale, derrière cette multitude d’actions en cours, c’est de changer de cap pour le tourisme de montagne. La CCPEVA a ainsi décidé de s’orienter vers le slow tourisme, c’est-à-dire un tourisme durable, fondé sur la recherche d’authenticité ou encore la rencontre des habitants.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite