Ain : le covoiturage domicile-travail encouragé dans le Grand Genève

L’an dernier, 23000 trajets de covoiturage ont été recensés dans le Genevois français par l’applicationBlaBlaCar Daily, qui capte 90% du marché des déplacements pendulaires partagés. (Photo d’illustration VDN)
L’an dernier, 23000 trajets de covoiturage ont été recensés dans le Genevois français par l’applicationBlaBlaCar Daily, qui capte 90% du marché des déplacements pendulaires partagés. (Photo d’illustration VDN)

L’enjeu des déplacements, au quotidien, dans notre agglomération transfrontalière s’avère primordial. Alors même que la cité de Calvin compte réduire, dans les années à venir, le nombre de véhicules dans ses rues, le covoiturage fait partie de la palette de solutions, en vue de faire baisser le trafic pendulaire. Un moyen simple et peu coûteux de lutter contre l’autosolisme (le fait d’être seul dans sa voiture), source de pollution et de bouchons.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite