La Roche-sur-Foron : trois élus de la majorité rejoignent «La Roche Autrement»

Jean-François Viller, Jehanne de Grasset et Jérémie Teyssier rejoignent le mouvement La Roche Autrement.
Jean-François Viller, Jehanne de Grasset et Jérémie Teyssier rejoignent le mouvement La Roche Autrement.

Alors que la vie municipale rochoise connaît une succession de difficultés depuis juillet 2020, ce jeudi 14 avril, trois élus de la majorité, à savoir Jehanne de Grasset, actuelle adjointe à l’Écologie et la Mobilité, Jérémie Teyssier et Jean-François Viller expliquent leur choix de rejoindre le mouvement «La Roche Autrement  ».

« Un maire au fonctionnement opaque et clos »

Après dix-huit mois de mandatures de Jean-Claude Georget qui n’en finit pas de voir des troubles éclatés au sein de la majorité, certains élus parlent aujourd’hui d’« un exécutif restreint, avec un maire au fonctionnement opaque et clos. » Ce qui aurait amené plusieurs colistiers à la démission.

Jehanne de Grasset dit regretter ce fonctionnement : « Cela ne nous a pas permis de concrétiser le projet politique pour lequel nous avons été élus alors que les citoyennes et citoyens rochois avaient choisi notre équipe qui avait intégré la bifurcation écologique, sociale et solidaire dans un programme ambitieux pour notre territoire. »

Jean-François Viller ajoute : « Le fondement démocratique nécessaire pour ce travail a été dévoyé par des enjeux stratégiques, contournant ainsi l’écoute attentive du collectif sur la construction de projets. Ceci est pour nous la base d’une insoutenable contradiction. »

La Roche Autrement répond à un besoin essentiel

Ils font alors valoir « la juste continuité de leur engagement » en rejoignant le mouvement «La Roche Autrement». Pour eux, ce mouvement « municipaliste citoyen, démocratique, écologiste, social et solidaire semble répondre avec pertinence à un besoin essentiel : que l’action politique soit enfin et avant tout au service des projets et de l’intérêt général. »

« L’erreur ne sera pas possible une deuxième fois »

De son côté, Jérémie Teyssier insiste sur le fait que « l’erreur ne sera pas possible une deuxième fois. La structure organisationnelle exigeante et performante de La Roche Autrement, basée sur le municipalisme, la gouvernance partagée et la démocratie participative, garantira que nos valeurs soient respectées dans la mise en place et l’exercice du pouvoir. »

Pour autant, tous les trois déclarent que par respect pour leurs électeurs, ils honoreront leur engagement jusqu’à la fin du mandat.