La Motte-Servolex: un atlas de la biodiversité au chevet des espèces animales et végétales

Le collectif de La Maise a également participé à cet Atlas avec la réalisation d’une fresque.
Le collectif de La Maise a également participé à cet Atlas avec la réalisation d’une fresque.

Si le changement climatique met en lumière le risque d’extinction des espèces animales et végétales, pour mieux les protéger, il faut d’abord les connaître. En 2016, la mise en place d’un Atlas de la Biodiversité Communale (ABC) a permis de commencer à recueillir des informations sur tous les animaux, de l’insecte au hérisson, et toutes les plantes.

Apprendre à identifier les espèces

« Depuis longtemps à La Motte-Servolex, nous avons une politique assez volontariste pour la protection de la biodiversité », explique Anthony Perrin, chargé de mission environnement et développement durable, à la mairie. Pour se faire, la commune a tissé des partenariats avec certains organismes et associations, comme la Ligue de Protection des Oiseaux – LPO –, le conservatoire des espaces naturels… etc.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite