Valleiry : les auteurs de vols de motos condamnés à six mois de prison avec sursis

Les deux suspects ont été interpellés le 28 mars 2022.
Les deux suspects ont été interpellés le 28 mars 2022. - Image d’illustration

C’est l’épilogue d’une enquête de deux mois, diligentée par les militaires de la communauté des Brigades de Cruseilles. Le jeudi 31 mars dernier, deux hommes âgés de 19 ans ont été jugés en comparution immédiate et présentés devant le Procureur de la République, au tribunal correctionnel de Thonon-les-Bains. Soupçonnés d’une série de cambriolages et de vols de deux-roues, depuis le début de l’année principalement sur la commune de Valleiry, ils ont été condamnés à une peine d’emprisonnement aménageable de 18 mois, dont six mois avec sursis probatoire.

Des vols commis à partir de janvier 2022

La série de vols de véhicules démarre dans la nuit du 20 au 21 janvier 2022, lorsque trois véhicules sont dérobés dans la commune de Valleiry, à l’intérieur de garages situés en sous-sol de résidences. Dans le même temps, les auteurs de ces cambriolages brisent la vitre passager d’un véhicule et y dérobent des effets personnels divers : badge de garage, clés d’un autre véhicule, cigarettes, couteau etc. Dans un troisième véhicule laissé ouvert, identifié comme étant de la marque Volkswagen, les malfrats dérobent un casque de scooter et d’autres objets. Diverses enquêtes de voisinage et les éléments de l’enquête ont permis de remonter la piste des deux suspects.

L’un des deux suspects a reconnu les faits

Originaires de Chambéry, les deux jeunes hommes ont été interpellés à leur domicile le 28 mars 2022 par les gendarmes de Cruseilles, les militaires du PSIG de Saint-Julien-en-Genevois et de Chambéry, et des enquêteurs de la Brigade de recherche d’Annemasse, venue en renfort. Placés en garde à vue, l’un des suspects reconnaît l’intégralité des faits qui lui sont reprochés, tandis que le second suspect a nié son implication.