Gel des vergers autour de Cruseilles : ça aurait pu être pire

Les vergers Tissot, à Copponex, n'ont pas eu besoin, pour l'instant, d'allumer les braseros récemment achetés.
Les vergers Tissot, à Copponex, n'ont pas eu besoin, pour l'instant, d'allumer les braseros récemment achetés.

Dans le Pays de Cruseilles, les arboriculteurs étaient très anxieux ce week-end après la neige tombée vendredi et surtout les températures négatives annoncées. À Copponex, Mathieu Tissot et son équipe avait tout prévu pour déclencher le « plan hors gel ». Mais, contre toute attente, la couverture nuageuse a vraiment bien porté son nom en limitant les températures négatives à -1º sur la majorité des vergers. Et Mathieu Tissot croise les doigts pour que le printemps 2022 ne ressemble pas à celui de 2021 qui avait vu la récolte de poires amputée de 40 %.