Il n’avait pas fait aussi froid en France depuis 1947

Ces derniers jours, la neige et le verglas ont envahi la France.
Ces derniers jours, la neige et le verglas ont envahi la France. - Photo d’illustration Pixabay

La France a eu très froid

Depuis jeudi dernier, une descente d’air froid venu du pôle Nord a envahi l’Hexagone provoquant d’importantes chutes sur bon nombre de régions et de gelées. Qui se sont accentuées pour atteindre des pics dans la nuit de Dimanche 3 à lundi 4 avril 2022.

Si en plaine et notamment autour d’Albertville en Savoie, les températures ne sont pas descendues en dessous de zéro, à cause d’une couverture nuageuse encore assez présente, dans d’autres départements et régions le seuil de froid s’est abaissé à des – 4, – 5, voire, – 7 à – 9, notamment dans l’Est de la France. Et jusque dans le Sud-Ouest. En Champagne la température a dépassé les – 9 degrés. « Selon les relevés de Météo France, il faisait à 5 heures du matin -6 à Aurillac (Cantal), -5 à Nancy (Meurthe-et-Moselle), -4 à Strasbourg (Bas-Rhin), -3 à Bourges (Cher) et à Orléans (Loiret). À 6h du matin, il a également été observé jusqu’à -6,5 dans le Jura. L’ouest du pays est également concerné par ces gelées, il a été observé à 5h du matin -5,1 à Archingeay (Charente-Maritime), -5,9 à Rochechouart (Haute-Vienne) ou encore -4,1 à Auch (Gers) », a relevé France Bleu.

Le froid et les gelées ayant atteint plus de 90 % du territoire français.

Des dégâts à craindre malgré l’anticipation des agriculteurs

Le gel au printemps est une plaie pour les agriculteurs, notamment les arboriculteurs et viticulteurs. Prévenus de cette vague de froid, la plupart ont anticipé et tenté de protéger autant que possible les cultures. Mais tout n’a pas pu être préservé du froid. Et en fonction des régions et des températures négatives atteintes, le bilan de ce début avril pourrait être assez lourd. « C’est vraiment les arboriculteurs, au vu de l’état d’avancement des vergers, qui vont être très fortement impactés », a indiqué à L’Obs, Jérôme Despey, secrétaire général de la FNSEA.

Cette semaine, les températures matinales devraient remonter progressivement. Pour laisser place à une météo mitigée et des températures de saison.