Argonay : comment l’entreprise Maped limite son impact environnemental ?

Progressivement, Maped se tourne vers les emballages carton aux dépens de ceux en plastique.
Progressivement, Maped se tourne vers les emballages carton aux dépens de ceux en plastique.

De 80 000 à 50 000 tonnes de CO2. C’est le défi que s’est lancée Maped entre 2019 et 2026. Soit réduire d’un tiers son empreinte carbone. Il s’agit d’un pas de plus vers la transformation environnementale engagée par l’entreprise haut-savoyarde depuis près d’une décennie.

Comment peut-elle y parvenir ? «  Dans notre bilan carbone, plus de 70% de nos émissions sont liées au cycle de vie du produit, depuis les matières premières jusqu’à la fin de vie du produit  », part de ce constat Antoine Lacroix, le directeur général de Maped. Pour atteindre cet objectif, le référent des fournitures scolaires entend redoubler d’effort sur les matières, sur l’énergie, sur le cycle de vie, sur le packaging.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite