Tout ce qu’il faut savoir sur la remise carburant qui entre en vigueur ce 1er avril

Les prix sont passés au-dessus de 2 euros le litre dans de très nombreuses stations-service
Les prix sont passés au-dessus de 2 euros le litre dans de très nombreuses stations-service - Illustration

Les prix de tous les carburants augmentent depuis plus de deux mois, en France comme ailleurs. La hausse a été causée par une production de pétrole qui n’arrive pas à suivre le rythme de la forte reprise économique mondiale depuis plusieurs mois, et qui a été encore accélérée par l’invasion russe de l’Ukraine. Les prix sont passés au-dessus de 2 euros le litre dans de très nombreuses stations-service.

C’est pourquoi le gouvernement a décidé de mettre la main au porte-monnaie en mettant en place une remise carburant à destination de tous les usagers.

De combien sera la remise ?

Alors que le Premier ministre Jean Castex avait initialement annoncé une remise à la pompe de 15 centimes par litre de carburant, elle pourra finalement monter jusqu’à 18 centimes par litre en métropole. Une remise comprise entre 15 et 18 centimes par litre de carburant sera appliquée dès ce vendredi 1er avril dans toutes les stations-essence de France.

Cette différence s’explique par le montant de la TVA appliquée dans les différents territoires français, a expliqué la semaine dernière le ministère de la Transition écologique à l’AFP : « La remise est calculée sur une base de 15 centimes hors taxe, ce qui explique que les remises soient différentes selon le montant de la TVA appliquée aux produits pétroliers ».

La TVA étant de 20 % sur le continent en métropole, la remise à la pompe sera de 18 centimes par litre TTC pour le consommateur.

Combien de temps va durer ce dispositif ?

Il sera en vigueur pendant 4 mois, soit jusqu’au lundi 1er août.

Quels carburants sont concernés ?

Cette remise carburant s’applique à tous les carburants : gazoles B0, B7, B10, B30, B100 et XTL, y compris pour les utilisations non routières (GNR) ; essences SP95/98-E5, SP-95-E10, GPL-c, GNV sous forme comprimée (GNC) ou liquéfiée (GNL), mais aussi au superéthanol E85 et à l’éthanol diesel ED95.

Le prix affiché à la pompe tient-il déjà compte de la remise ?

Initialement, le gouvernement avait prévu que la remise s’effectue au moment du paiement, en caisse ou par carte bancaire à la pompe, et qu’elle ne soit pas visible d’emblée sur les prix affichés. Mais finalement, « dans les stations, les prix remisés seront affichés aussi bien sur les totems que sur les prix à la pompe » et « le montant de la réduction sera précisé sur les tickets de caisse », selon le site du service public.

D’autres coups de pouce ?

Certains distributeurs vont également mettre la main à la poche : Total a annoncé une remise de 10 centimes supplémentaires à la pompe dans toutes ses stations-service dès ce vendredi 1er avril.

Pour rappel, le gouvernement propose un site où il est possible de comparer les prix des carburants.