Le Smic sera revalorisé à nouveau le 1er mai à cause de l’inflation

Le Smic a été revalorisé deux fois ces cinq derniers mois: en octobre, puis automatiquement au 1er janvier. La dernière augmentation hors revalorisation automatique au 1er janvier remonte à 2012
Le Smic a été revalorisé deux fois ces cinq derniers mois: en octobre, puis automatiquement au 1er janvier. La dernière augmentation hors revalorisation automatique au 1er janvier remonte à 2012 - Illustration

Le Smic va augmenter automatiquement le 1er mai entre 2,4 et 2,6 %, indique le ministère du Travail à l’AFP. C’est la conséquence d’une inflation soutenue depuis l’automne dernier.

Habituellement, le Smic est revalorisé uniquement et automatiquement le 1er janvier. « Il est indexé sur l’inflation mesurée pour les 20 % des ménages ayant les revenus les plus faibles. La revalorisation du Smic est effectuée sur la base de la moitié du gain de pouvoir d’achat du salaire horaire moyen des ouvriers et des employés », précise le site du Service public.

Le Smic peut être revalorisé en cours d’année si l’indice des prix à la consommation augmente d’au moins 2 % par rapport à l’indice constaté lors de l’établissement du dernier montant du Smic.

Suite à l’accélération de l’inflation en novembre (2,8 % sur un an), le Smic mensuel est passé automatiquement à 1 603 euros brut pour 35 heures hebdomadaires le 1er janvier 2022, soit une hausse de 14 euros ©, lors de sa dernière augmentation.

La dernière augmentation hors calendrier légal du Smic remonte ensuite au 1er juillet 2012, rappelle Les Échos. Suite à une promesse de campagne de François Hollande, le gouvernement d’alors avait décidé d’une hausse de 2 %, en grande partie par anticipation de la revalorisation légale du 1er janvier suivant, tout en ajoutant un coup de pouce de 0,6 %.

La hausse exacte sera connue le 15 avril quand l’Insee publiera son estimation définitive.