Meurtre de Marianne Chèze à Annecy : «J’avais toujours cette peur qu’elle me quitte»

L’affaire de la femme retrouvée dans une valise en août 2019 à Doussard est jugée du 28 mars au 1er avril 2022 devant la cour d’assises de la Haute-Savoie, à Annecy.
L’affaire de la femme retrouvée dans une valise en août 2019 à Doussard est jugée du 28 mars au 1er avril 2022 devant la cour d’assises de la Haute-Savoie, à Annecy.

«   Je l’ai peut-être trop aimée pour ne pas voir certaines souffrances chez elle. » Il parle calmement, d’une voix presque douce, en se tenant debout, les mains jointes, à la barre de la cour d’assises de la Haute-Savoie mardi 29 mars 2022 à Annecy. Moulay-Driss Ouhmid évoque sa relation avec Marianne Chèze, sa compagne, qu’il est accusé d’avoir tuée dans la nuit du 16 au 17 août 2019 avant de la placer dans une valise.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite