Femme retrouvée morte dans une valise : ce qu’il faut retenir du début du procès à Annecy

La valise ayant servi à transporter le corps de Marianne Chèze a été amenée à l’audience.
La valise ayant servi à transporter le corps de Marianne Chèze a été amenée à l’audience.

Moulay-Driss Ouhmid a-t-il voulu tuer Marianne Chèze ? Cette question est le fil conducteur du procès organisé devant la cour d’assises de la Haute-Savoie à Annecy, du lundi 28 mars au vendredi 1er avril. En voici quatre temps forts.

1. Ce que dit l’accusé

L’accusé, âgé de 47 ans, encourt la réclusion criminelle à perpétuité pour meurtre sur concubin. Calme et poli dans son box, cheveux courts poivre et sel, lunettes, en chemise et veste, il s’est peu exprimé le premier jour de l’audience mais a eu une prise de parole qui résume sa position.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite