Aix-les-Bains : les cinéphiles déroulent le tapis rouge à Patrick Chesnais

Ils sont jeunes et passionnés du 7e art ou professionnels de l’industrie cinématographique. L’équipe de l’Association pour le Développement du Cinéma à Aix-les-Bains (ADCA) organise dès ce printemps, des rencontres avec des actrices et des acteurs dans des lieux emblématiques de la cité thermale. « On voulait organiser cet événement, à la fois dans un cadre privilégié et une ville à taille humaine, pour créer une passerelle entre les professionnels de l’industrie et les habitants », explique Pierre-Yves Bezat, directeur de l’association.

Un événement en trois temps

Pour ce premier volet, qui aura lieu les 16 et 17 avril au cinéma Victoria et au salon Raphaël du casino Grand Cercle, c’est un grand nom du cinéma français qui sera sous le feu des projecteurs : Patrick Chesnais. Durant ces deux jours, l’acteur césarisé, qui a joué notamment dans «La belle histoire» ou «L’empereur de Paris», pourra échanger avec le public. « C’est un acteur qui parle à plusieurs générations. Beaucoup de jeunes l’identifient à la série Kaamelott par exemple [NDLR, dans laquelle il tient le rôle de Lucius Sillius Sallustrius], constate-t-il. C’est une figure majeure du cinéma français».

L’objectif, c’était aussi de perpétuer l’histoire particulière qu’a Aix-les-Bains avec le 7e art. « On veut continuer dans cette tradition du lien entre les Aixois et le cinéma », rapporte le directeur de l’ADCA. Plusieurs films ont été tournés dans la ville thermale, notamment le biopic éponyme «Django», en 2017, qui retrace l’histoire du célèbre musicien manouche Django Reinhardt, qui a également vécu en pays de Savoie.

D’autres acteurs de renom

Pour les deux autres volets de son événement, l’association souhaite inviter des actrices et des acteurs qui ont déjà tourné sur le bassin aixois. Elle pense notamment à Marion Cotillard, qui a joué dans les anciens thermes pour le long-métrage «Mal de pierre», Isabelle Huppert dans «Rien ne va plus» ou encore André Dussolier, dans la trilogie de films qui s’inspirent des romans d’Agatha Christie, «Mon petit doigt m’a dit», «Le crime est notre affaire», et «Associés contre le crime».

« On n’avait pas envie d’un événement tout feu tout flamme, et on voulait que la gestion des « talents » [NDLR, les acteurs] soit simple, précise Pierre-Yves Bezat. C’est pour ça qu’on a voulu partir sur une édition à la fois ambitieuse et lucide, avec des acteurs disponibles et éloignés des strass et des paillettes. »

Les deux autres volets de « L’ADCA invite » se dérouleront les 16 et 17 juillet, puis les 1er et 2 octobre 2022.

Le programme

Le premier volet de l’événement « L’ADCA invite » se déroulera le week-end du 16 et 17 avril. C’est Patrick Chesnais qui sera sous les feux des projecteurs.

–  Samedi 16  : une projection du film «Je ne suis pas là pour être aimé» est prévue à 19 h au cinéma Victoria. Un temps d’échange avec le public sera organisé avant et après la projection.

–  Dimanche 17  : une masterclass publique se déroulera à 10 h dans le Salon Raphaël du Casino Grand Cercle.