Publier: un centre dentaire et ophtalmologique a ouvert dans la galerie commerciale

Les centres ophtamologique et dentaire ont ouvert dans la galerie commerciale de Cora.
Les centres ophtamologique et dentaire ont ouvert dans la galerie commerciale de Cora.

Odento et Ovisio, un multi-centre dentaire et ophtalmologique, sera inauguré officiellement vendredi 25 mars. Implanté depuis cet hiver dans Shop’in Publier, ce duo de centres, unique dans le Chablais, a déjà des carnets de rendez-vous bien remplis.

1

Un groupe parisien axé vers les déserts médicaux

Après avoir ouvert un premier centre dentaire à Paris en 2018 puis un centre d’optique à Bordeaux en 2021, le groupe Odento/Ovisio ouvre ici son premier « double centre », combinant les deux spécialités dans un même pôle. Une stratégie qui correspond aux besoins en soins identifiés par l’entreprise.

« On ne s’implante que s’il y a un besoin. On fait faire un projet de santé avec une étude de marché à chaque emplacement, précise Tom Chikli, l’un des associés à la tête du centre. Mais c’est assez simple. En allant sur Doctolib et en cherchant des rendez-vous à Evian, je voyais déjà qu’il fallait attendre autour de neuf mois. »

2

Une zone accessible pour les patients et les praticiens

Face à une patientèle nombreuse dans le territoire, le gérant ne cherchait pas de locaux pouvant faire office de vitrines pour de nouveaux patients. «  Notre vitrine est sur Internet », précise-t-il. Pour lui l’intérêt de s’implanter dans un centre commercial, c’est avant tout son accessibilité. « L’avantage numéro 1, c’est qu’il y a un parking gratuit. Les locaux sont faciles d’accès de plain-pied. Alors qu’à Evian, c’est compliqué de se garer. Il y a beaucoup d’escaliers, l’accessibilité peut être compliquée alors que nos patients peuvent être des personnes âgées ou handicapées. »

3

Une affaire de famille

Pour Tom Chikli, qui s’est associé avec des professionnels de santé, et en famille, la facilité d’accès est aussi un avantage pour faire venir les praticiens. « L’un de mes oncles est dentiste et accompagne nos praticiens s’ils en ont besoin. Ma mère, qui est docteur en pharmacie, nous aide aussi pour la gestion administrative. »

Contrairement à l’installation en cabinet, les ophtalmologistes ou dentistes qui travaillent dans ce centre ne sont pas indépendants mais salariés. Un statut qui attire certains professionnels.

4

Des clients potentiels pour les enseignes voisines

« On est très sollicités par de grands magasins, poursuit Tom Chikli. Ce qui intéresse le centre commercial c’est qu’on leur ramène, des clients potentiels. A la sortie de nos centres, les patients voient forcément les enseignes autour. Ils peuvent s’y arrêter. »

Deux ophtalmologistes pour la communauté de communes

Selon l’annuaire santé de l’assurance maladie (Ameli), la ville d’Evian compte deux ophtalmologistes. Le nouveau centre optique de Publier mis à part, ce sont les seuls de l’intercommunalité selon l’Assurance maladie.

En recherchant un chirurgien-dentiste dans le secteur d’Evian et Publier, on en trouve une vingtaine, toujours selon le décompte d’Ameli.