Habère-Lullin : une alternative à la maison de retraite quand on est encore autonome

Selon Béatrice Vervaeke (à droite), directrice de la Marpa à Habère-Lullin, «il ne faut pas attendre le dernier moment pour venir en résidence autonomie, après c’est trop tard».
Selon Béatrice Vervaeke (à droite), directrice de la Marpa à Habère-Lullin, «il ne faut pas attendre le dernier moment pour venir en résidence autonomie, après c’est trop tard».

Le manque d’offres d’accueil pour personnes âgées est une grosse problématique en vallées. Les seniors restent longtemps chez eux, attendent le dernier moment puis partent directement en Ehpad. Beaucoup ignorent qu’il existe des résidences où ils peuvent être accueillis alors qu’ils sont encore autonomes. À Habère-Lullin, la Marpa ‘‘La Clairière’’ héberge jusqu’à 19 personnes âgées de plus de 60 ans, et qui ont un état de santé qui ne nécessite pas la présence d’infirmière.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite