Bontaz : un géant de la vallée de l’Arve qui a su garder des valeurs familiales

De gauche à droite : Nicolas (chef de projet innovation), Christophe Bontaz (président) et Anne-Laure (chargée de recrutement et de relation avec les écoles), jeudi 10 mars.
De gauche à droite : Nicolas (chef de projet innovation), Christophe Bontaz (président) et Anne-Laure (chargée de recrutement et de relation avec les écoles), jeudi 10 mars.

Au sein d’une grande entreprise, les chiffres qui en imposent font parfois oublier les femmes et les hommes qui travaillent dur pour les façonner. Prenez Bontaz : résumer l’équipementier automobile, numéro un mondial des sous-ensembles hydrauliques (gicleurs, électrovannes, pièces d’injection…), à ses 300 millions d’euros annuels de chiffre d’affaires (hors crise sanitaire) serait réducteur. Cela ne dirait en tout cas pas grand-chose du dévouement au quotidien des 4000 salariés, dont 450 dans la vallée de l’Arve, qui contribuent à la réussite du groupe.

Nous avons réuni trois d’entre eux sur le site Écotec, à Marnaz, pour parler de leur rôle et de leur rapport à Bontaz.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite