Pays d’Evian-vallée d’Abondance : bientôt de nouvelles consignes de tri à intégrer

La déchetterie de Vinzier pourrait être agrandie.
La déchetterie de Vinzier pourrait être agrandie. - Photo d’archives

Au-delà des tarifs très élevés pratiqués par les entreprises de gestion de déchets dans l’intercommunalité, les nouvelles normes de tri vont aussi impliquer de nouvelles dépenses. De quoi motiver d’autant plus la hausse de la taxe sur les déchets, votée unanimement mercredi 9 mars, en conseil communautaire du Pays d’Evian-vallée d’Abondance (CCPEVA).

« A partir de janvier 2023, les consignes de tri vont changer, a rappelé Gérard Colomer, vice-président aux finances. Il faudra financer une grosse campagne de communication pour les expliquer aux habitants. » « Ces nouvelles consignes vont nous coûter plus cher », a renchéri Josiane Lei, présidente de la CCPEVA pour justifier la hausse de 9,80 % de la taxe.

De nouvelles déchetteries à Abondance et Vinzier

La prise en charge des biodéchets sera aussi obligatoire à partir de 2024. « Ça nous permettra peut-être d’avoir moins de dépenses, estime Rénato Gobber, vice-président aux déchets. Mais ça impliquera aussi des coûts pour la mise en place. »

Cette réorganisation nécessaire s’accompagne aussi de nouveaux aménagements. Le plan pluriannuel d’investissements, prévu par Gérard Colomer, contient de nouvelles installations. La mise aux normes et la création d’une nouvelle déchetterie dans la vallée d’Abondance, sont en discussion, ainsi que la construction d’une déchetterie à Vinzier, liée à l’extension du site du méthaniseur.

Dans l’idée de passer, à l’avenir, cette gestion des déchets en régie, la CCPEVA prévoit aussi l’achat de camions et de matériel de maintenance.