Aix-les-Bains: il y a 30 ans, un accident ferroviaire hors norme paralysait la ville

Vue des airs, la scène est particulièrement impressionnante, en gare d’Aix-les-Bains.
Vue des airs, la scène est particulièrement impressionnante, en gare d’Aix-les-Bains.

C’est le genre d’événements qui marque l’histoire d’une ville. Le lundi 16 mars 1992, Aix-les-Bains s’affichait à la une de l’actualité pour un événement dramatique : le déraillement d’un convoi ferroviaire chimique, en plein cœur de la gare. Un événement qui n’a fait aucune victime. Un véritable miracle, tant les conséquences d’un tel accident auraient pu être dramatiques.

Le rappel des faits

Le 16 mars 1992, en pleine nuit vers 2h25, sept des vingt-huit wagons d’un train de marchandises déraillent en gare d’Aix-les-Bains-Le Revard. Le train, en provenance d’Ambérieu-en-Bugey (Ain) et à destination de Saint-Jean-de-Maurienne, transporte dans trois wagons des matières hautement toxiques et inflammables (ammoniac, diméthylamine et méthyléthylcétone).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite