Descente de la Vallée blanche en tandem-ski : grosse déception pour Tony Moggio

Tony Moggio a bien dû se faire une raison depuis l’aiguille du Midi: son défi de descendre la Vallée blanche en tandem-ski a dû être reporté en raison des conditions météos.
Tony Moggio a bien dû se faire une raison depuis l’aiguille du Midi: son défi de descendre la Vallée blanche en tandem-ski a dû être reporté en raison des conditions météos.

Au téléphone, l’amertume est palpable. Tony Moggio, tétraplégique, s’était préparé durement durant de longs mois afin de réaliser un défi sportif dans un décor paradisiaque : descendre la Vallée blanche en tandem-ski, en duo avec un moniteur de l’ESF.

Las, mercredi 9 mars, les conditions météo ont eu raison de cet événement minutieusement préparé en coulisses. « On a dû reporter à fin avril ou à l’année prochaine. J’espère encore le faire cette année, confie Tony. Si la neige tombe, les moniteurs m’appelleront pour le réaliser. Pour moi, c’est une grosse déception mais je n’avais pas envie de finir dans une crevasse, à plusieurs dizaines de mètres de profondeur. C’est vraiment dommage ,car il faisait un temps magnifique. Mais il a finalement été estimé qu’il n’y avait pas assez de neige. En ski, c’était déjà limite alors en tandem-ski, ce n’était pas possible. »

Plusieurs accidents ces derniers jours

Ces derniers jours, plusieurs accidents ont fait des blessés dans la Vallée blanche. Le dernier en date, samedi 5 mars, lorsqu’un skieur est tombé dans une crevasse au niveau du col du Rognon, a fini de ramener Tony et toute son équipe à la raison. « Cela aurait été trop dangereux de descendre l’arête de l’aiguille du Midi puis de passer sur les séracs », conclut le Toulousain, qui repartira demain dans sa région, avec dans un coin de sa tête cette satanée et majestueuse Vallée blanche qu’il compte bien dompter, une fois les conditions réunies.