Albertville: Jalil, le semeur de bonhommes de pierre

Jalil assure : «Si mes bonhommes dérangent, un coup de pied suffit pour les démonter». Un crime de lèse-majesté pour ceux qui ont fait de ses sculptures un objet de chasse au trésor !
Jalil assure : «Si mes bonhommes dérangent, un coup de pied suffit pour les démonter». Un crime de lèse-majesté pour ceux qui ont fait de ses sculptures un objet de chasse au trésor !

Jalil, c’est un jeune garçon solaire, toujours le sourire, le petit mot gentil et une attention à l’égard de son prochain. Sur les terrains de foot, il va très vite, paradoxalement, sa vie est un éloge de la lenteur. Tailleur de pierre, il a appris sont métier en Italie. C’est son père qui lui a transmis un savoir-faire qu’il détenait d’un professionnel valdotain «  Ce que j’aime, raconte Jalil c’est rénover des chalets de haute-montagne en utilisant la pierre naturelle trouvée sur les lieux. Cette méthode ancestrale demande beaucoup de patience et de labeur, mais elle est en phase avec l’histoire des lieux et la nature environnante. C’est ma marque de fabrique, le symbole d’une discipline que je pratique avec amour  ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite