Projet d’habitat participatif : un Thononais raconte comment il veut «construire le monde de demain»

Pour Nicolas Matysiak, père de famille de 42 ans, ce nouveau mode de logement est une façon d’agir pour un monde meilleur.
Pour Nicolas Matysiak, père de famille de 42 ans, ce nouveau mode de logement est une façon d’agir pour un monde meilleur.

«   Vivre ensemble.  » Pour Nicolas Matysiak, Thononais de 42 ans et père de deux enfants, cette phrase a une résonance toute particulière. L’ancien-charcutier traiteur en reconversion professionnelle a envie de participer à la conception de son futur foyer et plus largement, d’une société plus abordable et moins exclusive. Depuis 2019 et les Ateliers de la transition organisés par l’association LAC Chablais à Anthy, il se projette dans ce qu’on appelle aujourd’hui l’habitat participatif.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite