Cruseilles : avec les garages Fournier et Bouchet, souvenirs d’un temps béni pour les autocars

Dans les années 1930, un groupe en habits du dimanche, pour une excursion avec un autocar décapotable du garage Bouchet de Cruseilles. (Coll. MC Fournier-Saxod)
Dans les années 1930, un groupe en habits du dimanche, pour une excursion avec un autocar décapotable du garage Bouchet de Cruseilles. (Coll. MC Fournier-Saxod)

La liaison « Genève, Saint-Julien, Cruseilles, Annecy » fut longtemps assurée par des diligences. Tirées par cinq chevaux, ces dernières transportent passagers, marchandises et courrier postal. En 1906, cette ligne hippomobile va devenir un service de transport motorisé. La Société Anonyme de Transport Automobiles Genève-Annecy, dont le siège est à Cruseilles, a été fondée par des notables locaux. Elle dispose de cinq véhicules, dont un rutilant omnibus « Berliet ». Le trajet, trois heures pour 43 kilomètres, part de Genève (rue du Rhône) et dessert Carouge, Saint-Julien, Le Châble, le Mont-de-Sion, Cruseilles, le Pont de la Caille, Saint-Martin, Pringy, Brogny et Annecy (Le Pâquier).

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite