«Nous avons tout perdu» : la détresse d’une famille ukrainienne réfugiée à Aix-les-Bains

Lina, Andrii et leurs deux enfants, David et Mark, dans le salon de la famille aixoise qui les a recueillis.
Lina, Andrii et leurs deux enfants, David et Mark, dans le salon de la famille aixoise qui les a recueillis.

«   Nous avions un travail, une maison, une voiture, une bonne vie. Et, un jour, nous avons tout perdu. » Sur le visage de Lina, on lit la fatigue et l’angoisse. Cette mère de famille ukrainienne de 36 ans a rejoint la France et Aix-les-Bains aux prémices de l’invasion russe en Ukraine. « Quand les bombes ont commencé, nous dormions. Nous avons juste pris nos enfants et nous avons fui le pays », raconte-t-elle, en anglais, dans le salon de la famille aixoise qui les héberge depuis fin février, elle, son mari Andrii et leurs deux petits garçons, David et Mark, 2 et 5 ans.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite