Comment la Ville d’Annecy veut remettre de la nature dans les cours d’écoles

La cour de l’école du Cep à Seynod a été l’une des premières végétalisées en 2021.
La cour de l’école du Cep à Seynod a été l’une des premières végétalisées en 2021. - Ville d’Annecy

«   De vastes champs d’asphalte ». Voici comment Benjamin Marias, premier adjoint au maire d’Annecy, décrit les cours d’écoles de la commune. À l’instar d’autres villes, comme Grenoble ou Lyon, la majorité municipale a décidé de les « »débitumer», ce qui faisait partie de son programme de campagne. Un plan de végétalisation concernant 14 établissements est donc sur les rails jusqu’à la fin du mandat, financé par un budget de 4,6 millions d’euros.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite