Arrondissement d’Albertville: un nouveau contrat pour aider les jeunes à trouver leur voie professionnelle

Le sous-préfet avec les 7 jeunes qui ont signé leur contrat mardi 1er mars 2022.
Le sous-préfet avec les 7 jeunes qui ont signé leur contrat mardi 1er mars 2022.

Ils sont 64 jeunes a avoir signé un contrat avec l’État pour une durée de 6 mois éventuellement renouvelable donnant droit à une allocation de maximum 500 euros afin de les aider à trouver un emploi. Ils bénéficient durant cette période de l’accompagnement d’un conseiller Pôle Emploi qui leur est dédié et leur consacre 15 à 20 heures par semaine.

Ce contrat qui remplace la Garantie jeunes s’appelle le Contrat d’engagement jeune (CEJ) est « plus universel » assure Christophe Heriard, le sous-préfet d’arrondissement, puisqu’il n’est plus attribué sous condition de ressource. Présent pour les premières signatures de contrat, le sous-préfet a rappelé que ce dispositif « s’adressait aux personnes de moins de 26 ans qui ont du mal à trouver leur voie », avant de souligner dans une note d’optimisme que « ça embauche à fond ici. Vous avez une palette vaste de choix pour votre avenir ».

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite