Aix-les-Bains : les hôtels Dauphinois et Nivolet cèdent la place à des logements

Si l’hôtel du Nivolet a cédé la place à un immeuble, ce ne sera pas le cas du Dauphinois, qui sera réhabilité.
Si l’hôtel du Nivolet a cédé la place à un immeuble, ce ne sera pas le cas du Dauphinois, qui sera réhabilité.

Il a baissé le rideau en même temps que Le Palais des Fleurs, début 2018. L’hôtel Le Dauphinois est, lui aussi, promis à une réhabilitation mais de moins grande ampleur que celle de son ancien concurrent.

Situé à moins de 300 mètres de là, au 14 avenue de Tresserve, sur un terrain de 3 324 m2, il sera prochainement transformé en quatre logements. Le permis de construire de ce projet a été accordé le 30 novembre 2021 à deux SCI.

D’après l’inventaire du patrimoine d’Aix-les-Bains, l’édifice est né du rassemblement de deux maisons dans les années 1860. L’une d’elle accueillait à l’époque un restaurant appelé «Au rendez-vous des pompiers, Philifert restaurateur». On y trouve aussi

une activité de location de chambres meublées sous le nom de «Villa des Eaux».

Un immeuble de 76 logements

C’est à partir de 1913 que l’ensemble devient un hôtel-restaurant sous l’appellation «d’Hôtel Dauphinois». L’établissement, qui compte une trentaine de lits, est exploité conjointement avec l’hôtel du Nivolet à partir de 1960. Mais ce dernier, situé rue de Liège et qui était doté de 25 lits, a cessé son activité à la fin du XXe siècle. Les deux hôtels, qui étaient seulement séparés par une cour, partageaient une blanchisserie et des garages.

L‘hôtel du Nivolet, lui, a été démoli par Bouygues Immobilier lors de la construction du programme «L’Exception», de 76 logements, livré début 2021.