Pour lui être maire est encore une façon de revendiquer sa fidélité à La Léchère

L’élu de 48 ans n’a pas fait le tour de son métier mais avait envie d’être au service de son territoire.
L’élu de 48 ans n’a pas fait le tour de son métier mais avait envie d’être au service de son territoire.

Dominique Colliard le nouveau maire de La Léchère revendique haut et fort son coin de Tarentaise. « Je suis natif de La Léchère. J’y habite depuis toujours. Ma mère est de Pussy et ma grand-mère de Naves. Je suis un produit 100% d’ici », sourit l’élu dont le père était ouvrier d’usine et la mère secrétaire de mairie dans la commune bien entendu.

Vivre proche de ses montagnes

D’ailleurs quand il a commencé dans la vie active, son territoire lui manquait. « J’ai trouvé un emploi à Grenoble chez EDF, c’était trop éloigné des montagnes. Heureusement, j’ai eu l’occasion de revenir au pays quand j’ai été pris à la Lyonnaise des Eaux sur la station d’épuration de La Léchère », se souvient le premier magistrat qui travaille depuis 25 ans dans l’entreprise dont le nom est aujourd’hui Suez Eaux France.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite