Chambéry : tout le centre-ville va-t-il passer à 30 km/h?

Jeudi 27 janvier, les associations Roue Libre et Rue de l’Avenir ont symboliquement inauguré un panneau  Chambéry ville 30 .
Jeudi 27 janvier, les associations Roue Libre et Rue de l’Avenir ont symboliquement inauguré un panneau Chambéry ville 30 . - Photo Roue Libre

Apaiser la ville. Les associations faisant la promotion des modes doux tout comme les élus de Chambéry ont cette ambition. Mais comment y parvenir ? C’est sur cette question que la stratégie diffère. Les premières préconisent déjà de passer l’ensemble du centre-ville en zone limitée à 30 km/h, quand Isabelle Dunod, maire adjointe à la mobilité durable, défend plutôt une extension uniquement dans certains secteurs. État des lieux.

Quelle est la situation ?

Aujourd’hui dans la cité des Ducs, « il y a près d’un tiers des rues de la ville qui sont déjà limitées à 30 voire à 20 km/h », comptabilise Isabelle Dunod. Cela comprend notamment les espaces partagés où tous les modes de transport (piétons, vélos, voitures) cohabitent. Ce qui fait dire à l’élue chambérienne : « On ne part pas de rien, loin s’en faut. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite