Annecy : un chien mord une promeneuse, son propriétaire relaxé à cause d’un problème de procédure

Un chien de race samoyède est au coeur de cette affaire, jugée à Annecy.
Un chien de race samoyède est au coeur de cette affaire, jugée à Annecy. - Photo Pixabay / DantasticImages

La limite est parfois difficile à discerner entre des dossiers éligibles au civil ou au pénal. Celui d’une morsure de chien, jugé le 17 janvier, dans lequel la victime avait directement saisi le tribunal correctionnel, en est un exemple.

Bagarre entre chiens

«  Je ne comprends pas ce que je fais ici, explique le prévenu retraité de la police, je pense que la victime s’en prend à moi pour régler un conflit que j’aurais eu avec un membre de sa famille dans le cadre de mon ancienne activité professionnelle. »

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite