Trou sur la ligne entre Genève et Lausanne : une aberration peut en cacher une autre

Un trou béant s'est creusé soudainement sous les rails du train, rendant la voie impraticable.
Un trou béant s'est creusé soudainement sous les rails du train, rendant la voie impraticable.

Le mardi 9 novembre dernier, à 17h10, les nombreux voyageurs, la plupart pendulaires, attendaient vainement sur le quai de Cornavin, à Genève. Leur train avait alors été annulé ou retardé pour une durée dite indéterminée. Un moment de désarroi et de panique, surtout à l’heure de pointe. En cause : un affaissement de terrain à la hauteur de Tolochenaz.

Un danger déjà annoncé

« Il y a tellement du monde partout que des personnes traversent les voies de trains, au lieu d’utiliser les sorties souterraines qui se retrouvent bloquées», a témoigné une pendulaire, présente à Allaman. Pour pallier la situation, les CFF (Chemins de fer fédéraux) ont rapidement mis en place des trains spéciaux entre Nyon et Genève et même entre Neuchâtel et Bienne. Mais tout le réseau des chemins de fer, y compris les lignes transfrontalières, a été perturbé jusqu’au vendredi 12 novembre.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite