(VIDÉO & PHOTOS) La ministre du Travail, Muriel Pénicaud en visite dans la vallée de l’Arve

Paris à toujours un œil sur la vallée de l’Arve. Le 4 octobre encore, une personnalité du gouvernement d’Édouard Philippe a fait escale dans le Faucigny pour une visite remarquée et attendue.

Éviter la crise de 2008

Muriel Pénicaud, ministre du Travail est arrivée à 9 heures dans les locaux de l’entreprise de décolletage Pernat Industrie dont le secteur automobile représente 80 % de la production. Un moment que les décolleteurs attendaient avec impatience étant confrontés depuis quelques mois à une nouvelle crise. Les professionnels ont évoqué ces problématiques avec sincérité et attendaient des solutions pour ne pas revivre l’épisode tragique de 2008. « Il vaut mieux former que licencier », lançait un décolleteur. Ils ont ainsi demandé des financements pour former leurs employés et ainsi adapter la production à l’évolution du secteur.

Lutter contre le manque de main-d’œuvre

Après une table de ronde sans annonces significatives, la ministre et sa cohorte d’élus ont rejoint Somfy à 11 heures pour parler d’inclusion en entreprise. Une solution qui semblerait idéale pour lutter contre le manque de main-d’œuvre dans la vallée. Pour appuyer cet argument, l’équipe est allée à la rencontre des employés de Azêta, une entreprise de sous-traitance engagée dans l’insertion de personnes en situations difficiles.

Plus d’informations et article détaillé dans notre édition Faucigny du 10 octobre.