Thonon : y a-t-il des colliers d’or enterrés au Morillon ?

À 90 ans, Liliane Gall retourne à la villa Morillon, où elle a passé les étés de son enfance.
À 90 ans, Liliane Gall retourne à la villa Morillon, où elle a passé les étés de son enfance.

Leurs revendications ont pris de l’ampleur. Le cercle de 10 cèdres au pied de l’hôpital de Thonon a maintenant des allures de campement où les banderoles déployées par un groupe de Chablaisiens se multiplient. Le récit de l’ascension d’un des leurs au sommet des arbres le 17 août 2021 a eu un certain écho dans les souvenirs d’enfance de Liliane Gall. La nonagénaire, en villégiature à Anthy-sur-Léman, a alors contacté la rédaction du Messager. «  Je suis la petite fille d’Arthur Amoudruz. J’ai passé toutes les vacances de ma jeunesse au Morillon  », a-t-elle indiqué, sollicitant une rencontre.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite