Sallanches : arrêtés après avoir effectué des rodéos sauvages à moto-cross

Le PMO de Passy a saisi tout le matériel qui servait à effectuer des rodéos à moto-cross.
Le PMO de Passy a saisi tout le matériel qui servait à effectuer des rodéos à moto-cross.

Pendant plusieurs mois, des individus circulant avec des moto-cross ont effectué des rodéos urbains à Sallanches et les communes voisines. Ils diffusaient ensuite les vidéos de «leurs exploits» sur les réseaux sociaux.

5 conducteurs identifiés

Le Peloton motorisé (PMO) de Passy-Mont-Blanc a mené des investigations, en exploitant des images de vidéosurveillance et en effectuant des recherches sur les différents réseaux sociaux (TikTok, Youtube, Instagram, Snapchat). Ils ont pu identifier cinq conducteurs, tous défavorablement connus de la justice et domiciliés sur les communes de Sallanches, Scionzier et Lucinges.

Interpellés le 24 juin

Le 24 juin, à 8 heures, une opération judiciaire est déclenchée par le PMO. Les cinq conducteurs présumés ont été interpellés et placés en garde à vue. Au cours de leurs auditions, ils ont reconnu toutes les infractions relevées à leur encontre.

3 moto-cross saisies

Trois moto-cross, l’argent de la vente d’une quatrième moto-cross (3 400 euros), le matériel vidéo (téléphones, caméras type Go Pro, ordinateurs), les casques, gants… ont été saisis.

Les cinq protagonistes ont été libérés à la fin de leur garde à vue ; mais ils seront prochainement convoqués devant le tribunal judiciaire de Bonneville, pour répondre de leurs actes.