Espaces sans tabac à Chambéry : «Ça rentre dans une démarche de dénormalisation»

Pour Nadia Decaestecker (au centre), il faut réduire les «comportements tabagiques» dans l’environnement des enfants.
Pour Nadia Decaestecker (au centre), il faut réduire les «comportements tabagiques» dans l’environnement des enfants. - Photo d’archives

Nadia Decaestecker est chargée de prévention et d’éducation à la santé au sein de la Ligue contre le cancer de la Savoie.

Où en est le développement des espaces sans tabac en Savoie ?

« On en a déjà inauguré plusieurs. Le premier, c’était en 2017 à Saint-Genix-sur-Guiers, une aire de jeux pour enfants. La commune de La Motte-Servolex a suivi en 2019 avec trois espaces sans tabac sur des parcs, à proximité de centres de loisirs, d’écoles. Ensuite, on a un espace sans tabac au sein du campus de l’université de Jacob-Bellecombette, trois à Bassens, près des écoles aussi, et depuis l’été dernier deux plages sans tabac à Aix-les-Bains.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite