« La situation sanitaire est meilleure en Suisse qu’en France »

De nationalité française, Antoine Flahaut est directeur de l’Institut de santé globale de l’université de Genève.
De nationalité française, Antoine Flahaut est directeur de l’Institut de santé globale de l’université de Genève.

Le 19 avril dernier, la Suisse rouvrait ses terrasses de bars et restaurants. Un mois après, mercredi 19 mai, c’est au tour de la France de franchir le pas. Mais la situation sanitaire dans les deux pays n’est pas identique. Explications avec le professeur Antoine Flahaut, directeur de l’Institut de santé globale de l’université de Genève.

De manière globale, comment comparer la situation sanitaire en France et en Suisse ?

La situation est plutôt meilleure en Suisse. Le nombre de nouveaux cas est de 1 000 par jour pour un pays de 8,5 millions d’habitants, ce qui donne 12 à 13 cas pour 100 000 habitants par jour contre 16 à 17 cas pour la France. C’est relativement comparable même si l’amélioration française est plus récente alors que ces chiffres étaient encore bien au-dessus la semaine dernière. Au nombre de décès par jour, la Suisse est par contre très en avance.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
Profitez de notre offre Black Friday : 3 mois = 3€ !
J'en profite