Thonon : la fermeture du site de Thales « écartée » par le Gouvernement

Avec 316 employés, l’usine Thales de Thonon est le deuxième employeur privé du Chablais.
Avec 316 employés, l’usine Thales de Thonon est le deuxième employeur privé du Chablais. - Photo d’archives.

C’est une annonce qui devrait quelque peu rassurer les salariés de l’usine Thales, en proie à une baisse d’activité importante. Alors que syndicats et élus locaux alertent depuis des mois le Gouvernement sur la situation fragile du groupe, le ministre de l’Economie Bruno Lemaire a répondu à la lettre du sénateur de la Haute-Savoie Loïc Hervé. Il a ainsi assuré que la fermeture du site était, à ce stade, « écartée ».

La ministre déléguée à l’Industrie, Agnès Pannier-Runacher, a également confirmé la volonté du Gouvernement de « maintenir sa vigilance quant aux efforts que le groupe Thales déploiera pour adapter ses activités dans le Chablais ».

Des déclarations qui ne réduisent pas pour autant la menace qui plane sur l’usine de Thonon, où près de la moitié des postes pourraient être supprimés.