Chablais : en station, des hôteliers-restaurateurs anticipent les recrutements estivaux

Restaurant d’alpage Le Refuge au bord du lac de Nyon Guérin à Morzine.
Restaurant d’alpage Le Refuge au bord du lac de Nyon Guérin à Morzine.

Lors de son allocution du mercredi 31 mars, Emmanuel Macron a annoncé une réouverture progressive des hôtels et des restaurants à partir de mi-mai. Dans les villages d’altitude, en vallées d’Aulps et d’Abondance, les hôteliers et les restaurateurs ouvrent habituellement leurs portes au mois de juin. Ils ne se préparent pas tous de la même façon à cet été encore si particulier.

Annabelle Béard, gérante de l’hôtel l’Equipe et du restaurant d’altitude Le Refuge à Morzine

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite