Michel Charrat : « Entre mars et décembre 2020, plus de 8 000 frontaliers se sont inscrits au chômage »

Michel Charrat est président du Groupement transfrontelier européen depuis 1998.
Michel Charrat est président du Groupement transfrontelier européen depuis 1998.

Michel Charrat est président du Groupement transfrontalier européen (GTE), situé à Annemasse. Pour lui il est encore trop tôt pour prendre la juste mesure des effets de la crise sanitaire sur l’emploi frontalier.

Combien de frontaliers sont au chômage à cause de la crise ?

Les chiffres sont difficilement actualisés, on sait qu’entre mars et décembre 2020, plus de 8000 frontaliers se sont inscrits au chômage. Mais pour l’instant on n’a pas encore tous les effets de la crise. Beaucoup d’entreprises ont recours au chômage partiel, ça leur permet de maintenir leurs salariés mais ça ne veut pas dire qu’ils conserveront leur emploi une fois les mesures de chômage partiel levées. Je crains un effet boomerang.

Vous désirez lire la suite de cet article ?
1€ pour 1 mois (sans engagement)
J'en profite