Annecy : au «carnaval des libertés», des personnalités parfois controversées

Chloé Frammery, identifiée comme «youtubeuse conspirationniste», est venue à Annecy, tout comme le chanteur Francis Lalanne.
Chloé Frammery, identifiée comme «youtubeuse conspirationniste», est venue à Annecy, tout comme le chanteur Francis Lalanne. - Photos Facebook/DR

Caisse de résonance importante, le « Grand rassemblement » d’Annecy attire aussi des personnalités. Sur scène, le chanteur Francis Lalanne a par exemple donné de la voix le 21 mars. Mais il ne s’agit pas là d’un simple artiste en mal de fans, puisque Francis Lalanne prend des positions polémiques ces derniers mois dans le débat public. Il est ainsi visé par une enquête après avoir appelé à « mettre l'État hors d’état de nuire » dans une tribune en janvier sur le site internet «FranceSoir», que le journal le Monde qualifie désormais de « nouveau repaire des Covid-sceptiques ». Le 28 mars, lors d’un rassemblement d’opposition aux restrictions sanitaires à Nice, il a également encouragé les gens à « s’embrasser » pour « commettre un délit », d’après le quotidien régional Nice Matin.

Une autre figure des manifestations anéciennes, présente depuis la toute première l’été dernier, n’est autre que Chloé Frammery, identifiée comme « une youtubeuse conspirationniste suisse », par l’observatoire Conspiracy-Watch. Ema Krusi, une autre vidéaste helvète venue dans la cité lacustre s’est, elle aussi, « fait connaître par ses positions conspirationnistes sur l’épidémie de Covid-19 ».

« C’est eux qui veulent venir »

Qu’en pensent les organisateurs ? « Ça attire de plus en plus. Ce n’est pas nous qui leur demandons, c’est eux qui veulent venir », répond Jacques Roura du collectif «Gardons le sourire». Qui se démarque de leur discours. « Ces personnes, quand elles s’expriment, nous tenons à ce qu’elles expriment les valeurs du Rassemblement. »

En revanche, cela n’empêche pas la page Facebook officielle du «Grand Rassemblement» de faire la promotion du documentaire complotiste Hold-up en parlant de « 2h40 de vérités sur la situation sanitaire du moment »...