Savoie : de nouvelles «mesures de freinage» prises face à la dégradation de la situation sanitaire

Le préfet de la Savoie Pascal Bolot et le directeur de la délégation départementale de l’ARS en Savoie, Loïc Mollet.
Le préfet de la Savoie Pascal Bolot et le directeur de la délégation départementale de l’ARS en Savoie, Loïc Mollet. - Photo Préfecture 73

Vigilance renforcée face à l’épidémie de Covid-19 en Savoie. Ce changement de statut, annoncé par le ministre de la Santé Olivier Véran, intervient face à la dégradation sanitaire dans le département.

« Les indicateurs se sont détériorés relativement rapidement », constate le préfet, Pascal Bolot, lors d’une conférence de presse vendredi 26 mars 2021.

« Un virage important de l’épidémie »

Le taux dd’incidence du virus est de 288 cas pour 100 000 habitants, soit une progression de 30 % en 10 jours. Le taux de positivité est de 8,6 pour 100 personnes testées contre 6 il y a encore quelques jours.

« Le variant anglais est prépondérant dans 3 cas sur 4 », précise le représentant de l’État, qui observe des variants brésilien et sud-africain « à une échelle moindre ». Au total, 200 cas positifs sont recensés chaque jour en Savoie.

Selon Pascal Bolot, il y a actuellement « un virage important de l’épidémie ». Tout en nuançant au regard des statistiques de l’automne dernier, où le taux d’incidence était 3,5 fois supérieur.

L’une des principales conséquences se fait ressentir au centre hospitalier Métropole Savoie (CHMS). Avec 17 malades du Covid en réanimation, sans compter les autres pathologies, il ne reste quasiment qu’une seule place de marge.« On commence à être de nouveau tendu à l’hôpital. »

Le nombre de personnes hospitalisées (113) reste, lui, encore« raisonnable » au vu de ce qui a été vécu l’an dernier.

« Mesures de freinage »

Le préfet savoyard annonce donc des « mesures de freinage », dont la fermeture de cinq centres commerciaux, à partir du samedi 27 mars 2021. Les autres interdictions sont les suivantes :

– interdiction de consommation d’alcool sur la voie publique à Aix-les-Bains et Chambéry

– interdiction de livraison après 22h sur l’ensemble du département

– interdiction des brocantes, braderies, vide-greniers et marchés non alimentaires sur l’ensemble du département

– interdiction de diffusion de musique amplifiée sur l’ensemble du département